AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Mar 9 Fév - 14:12


   
   


Voilà que quelques jours se sont passés, depuis qu'il m'avait embrassé sans que je m'y attends. Alors, c'est vrai que même si, je le voulais, il n'en avait aucun droit et puis le voir après cela me fait baisser le regard et rebrousser le chemin. Non, je n'étais pas peureuse mais, le recroiser après cela, alors que je ne savais pas si c'était pour m'embêter (parce qu'il était parti en courant et en ricanant) ou si c'était un vrai baiser qu'il voulait me faire. Cette question m'avait traversé l'esprit trop souvent depuis ce jour à la bibliothèque. D'ailleurs, les bruits dans les couloirs comme quoi, il y avait quelque chose entre le prince des enfers et moi commençait vraiment à me taper sur le système mais bon, je laissais parler. Que voulait-il que je réponds, oui j'ai des sentiments pour lui, non je ne suis pas avec. Peu de monde le croiraient...

Bref, même si ses paroles étaient toujours dans ma tête, je n'avais plus beaucoup le temps de me préoccuper de cela pour le moment. Ce week-end, alors que j'étais rentrée chez moi pour couper un peu mes journées à l'école, j'avais rencontré un garçon, enfin ma mère m'avait fait rencontrer plutôt ce garçon et par malchance, celui-ci était à l'école. Alors, tout le week-end j'avais dû le passer avec lui et même si je montrais que j'étais indifférente, il n'a pas lâché l'affaire, car même aujourd'hui il était après moi.

Marchant alors dans les jardins pour allez vers la forêt enchantée afin d'y être seule, il me suivit.


- Ruby, attend ! Si ta mère nous a fait nous rencontrer c'est pour une bonne raison tu ne penses pas ?!?

Sans me retourner, je continue à marcher sans lui répondre. Mais, arriver à l'entrée de la forêt, celui-ci m'arrêter et me fait tourner vers lui. Face alors, je reste dans le silence et l'écoute de nouveau :

- Nous sommes fait l'un pour l'autre et tu peux rien y faire, car ta mère à même parlée à mon père pour nous fiancer.

- Pardon ?!?

- Tu ne le savais pas ?!?

- A vrai dire non et quoi que ma mère puisse vouloir faire, il est hors de question que je suis ses ordres et donc que je t'épouses, est-ce clair ?!?

- Mais, une princesse doit épouser un prince !

Dit-il en commençant à s'énerver.

- Ma mère ne sait pas marier avec un prince à ce que je sâche et elle a choisi qui elle voulait.

Me retournant alors de nouveau et marchant à l'intérieur de la forêt. Celui-ci me suivi encore et dit :

- Pourtant, tu aimes un prince, du moins les rumeurs dit que tu es en couple avec un prince.

Me retournant alors vers lui, je n'avais pas vu la présence de Haiden un peu plus loin. Avait-il tout entendu et écoutera-t-il la suite ?!?

- Les rumeurs sont fausses, je suis en couple avec personne d'accord ?!?

Le prince, s'avança alors vers moi et m'embrasse. Le repoussant, je le gifle. Il voulait me mettre en colère, sur cela il avait réussi. Celui-ci pose alors sa main sur sa joue et dit avant de partir :

- Tu n'es peut-être pas avec mais, je ne pense pas que tu l'as giflé comme tu viens juste de faire. Maintenant je sais pourquoi tu ne veux pas de moi...

Le regardant partir, je soupire et sans avoir encore vu Haiden, je m'enfonce dans la forêt. Les larmes montant alors à mes yeux, je commence à taper dans des cailloux qui partent avec mes coups un peu plus loin et commence à taper dans un, mais rien à faire celui-ci resta sur place et m'a fait mal au pied.

- Merde...

Me laissant alors tomber au sol, je ne pus retenir mes larmes. Je pose alors mes mains sur mon pied au-dessus de ma chaussure. Posant alors la tête sur l'un de mes genoux, je ne me rends même pas compte que de la neige tombe au-dessus de moi. La forêt fait-elle des siennes, sûrement...

Entendant alors des pas non loin de moi quelques instants après, je relève la tête et la tourne vers l'endroit où il y avait le bruit. Avant de voir qui c'était, je dis :


- Laisse-moi tranquille et pense ce que tu veux Oli...

Voyant alors que ce n'était pas lui mais, Haiden, je soupire et essuie mes larmes pour éviter que celui-ci ce moque de moi ou quoi que ce soit.

- Oh, c'est toi ! Qu'est-ce que tu me veux ?!?

Le regardant alors, je peux voir que tout autour de lui et donc de moi, que c'était tout blanc, je ne comprenais vraiment rien, est-ce les pouvoirs de la forêt qui fait cela...


Dernière édition par Ruby d'Arendelle le Mar 9 Fév - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 71
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Mar 9 Fév - 17:10



♦ Ruby & Haydan ♦


Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également...

Rien n'aurait pu me rendre triste. Absolument rien ! Du moins, je le croyais. Ce matin, en me levant, j'avais reçu une lettre de mon père. Il me disait que, si j'étais sage, j'avais de bon résultat et tout ce genre de choses, j'aurais le droit de venir aux Enfers, le rejoindre, pour les vacances. Les Enfers étaient mon endroit préféré sur cette foutue terre. Enfin, ils étaient plutôt en dessous mais bon. J'étais tellement content. Je préférais mille fois être aux Enfers que sur n'importe quelle parcelle de terre de ce monde. Accompagné de Shery, qui s'avérait être une vraie nounou morte, je me baladais vers la forêt enchanté.

Shery : Pourquoi tu es si content, Haydy ?

- Mon père m'a envoyé une lettre. Si je fais pas trop le c*n, je pourrais passer mes vacances en Enfer. C'est pas génial ?

Elle haussa ses épaules translucides. Je fermai les yeux, continuant de marcher et mettait mes mains derrière ma nuque.

Shery : Je sais pas trop... Tu sais, pour un mort, c'est pas cool, les Enfers ! Et pourquoi tu mets tes bras comme ça ? Tu fais un triangle avec ?

Je rigolais un peu. J'aimais bien Shery, elle était comme une mère. Ou une amie... Enfin, je sais pas trop comment sont les deux donc je ne fais qu'imaginer...

Shery : Tu lui as parlé de Ruby ? A ton père...

Je bégayai. Je lui en avais parlé un peu, en messages. Il m'avait dit que ça ressemblait à un... un baguin, je crois. Il m'avait dit, en gros, que j'aimais plus qu'un peu cette fille. Et aussi que, même si j'avais un cœur, je resterai toujours son petit prince démoniaque d'amour. Je savais que, sur cette dernière phrase, il rigolait. Et peut-être aussi sur tout le reste.

- Ouai, en gros, il m'a dit que je la détestais pas. C'est bizaaaah... Ah ?

Je venais de voir la louve. Enfin, Ruby, quoi, même si c'est pas une louve. Mais selon l'expression... euh... quand on parle du loup, on en voit la queue ! Elle était avec un garçon et ils discutaient activement. Les rumeurs sont fausses, je suis en couple avec personne d'accord ?!? Ils s'embrassèrent et une main vola. Je sentais mon cœur tout récemment découvert exploser en un millions d'infinités de morceaux. Même s'il s'en était pris une bonne, j'avais le cœur en miette et les larmes aux yeux. Elles commençaient déjà à couler et Shery s'approcha pour me réconforter. Ça ne marchait pas trop vu qu'elle passait au travers des gens. Tu n'es peut-être pas avec mais, je ne pense pas que tu l'as giflé comme tu viens juste de faire. Maintenant je sais pourquoi tu ne veux pas de moi... Je n'essayais pas de retenir mes larmes, comme certains garçons.Ils se séparèrent et le garçon venait vers moi. J'avais une énorme envie de lui mettre un coup mais non, je ne pouvais pas... Je me contentais de fermer les yeux et m'éloigner de lui. En m'approchant de Ruby sans le savoir alors que je voulait juste être seul. Chaque fois que Shery essayait de me calmer, je lui criais dessus. Je criais, criais et pleurais.

- Laisse moi tranquille, Shery ! C'est mon problème, si je vois toujours des choses qui me font mal ! Parce que ouai, j'ai un cœur et le mien, il bat !

Elle était vexée. Bravo, Haydan ! Dans la forêt, je tombais nez à nez avec Ruby. Oh non...

Ruby : Laisse-moi tranquille et pense ce que tu veux Oli... Oh, c'est toi ! Qu'est-ce que tu me veux ?!?

Je ne pensais même pas à essuyer mes larmes. Shery était en train de partir, triste et vexée. Je regardais Ruby droit dans les yeux.

- Oh, rien, je me rends juste compte que j'ai un cœur qui bat apparemment. Shery reviens ici de suite ou tu retournes dans les Champs d'Asphodèle ! Et je sens que je vais vite repartir avant de me remettre à pleurer comme une fillette qui voit son groupe préféré se séparer. AH ! Et avant que tu ne te foutes de moi, aussi. Sinon, je te laisse, écoute... Et, Shery, c'est un fantôme. Parce que oui, je suis un psychopathe qui vole des baisers aux filles ET qui voit et parle aux fantômes. Sur ce, bonne journée, le psychopathe que je suis te laisse ! Viens Shery, et arrête de bouder !

Je commençai à partir mais je vis Shery qui restait sur place. Je soupirai et retournai vers Ruby.

- Bon, vu que Shery ne veux pas partir et que je dois veiller sur elle, je dois rester, sincèrement désolé, Haydan Hell, le fils taré du dieu des Enfers.
Haydan ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Mar 9 Fév - 17:55


   
   


Oliver ce cher prince m'avait tellement énervée que j'avais parlée froidement à Haidan. Le voyant alors en plus avec des larmes me brise le coeur. Qu'avait-il ?!? Me lâchant alors le pied, je me lève et le regarde me parler. Pourquoi dit-il qu'il se rend compte qu'il a un coeur qui bat apparemment ?!? Et qui était Shery... Après avoir réfléchi, celui-ci dit que c'est un fantôme. Etonnée de cela, je ne fais rien paraitre mais, regarde autour de moi. Que je suis bête, un fantôme... Je ne le verrais pas moi. Pourquoi pétait-il un câble comme cela ?!? Je ne comprenais vraiment pas... Le voyant partir et revenir, car apparemment Shéry resta près de mon emplacement, je le regarde et lui répond :

- Ne soit pas désolé. Pourquoi Shery t'en veux ?!? Et... Enchantée Haydan, moi c'est Ruby D'Arendelle, fille de parents plutôt ordinaire.

Le regardant alors dans les yeux, je baisse alors le regard vers la neige et après une respiration, relève la tête pour ensuite lui demander :

- Pourquoi pleures-tu ?!? Et... Je... je n'ai jamais dit que tu étais taré ou fou. Avoir le don de voir les esprits, n'est rien d'être un psychopathe. Enfin... Pas pour moi.

Regardant alors autour de moi, je dis doucement :

- Bonjour Shery.

Me remettant face au fils des enfers, j'ose enfin lui demander pourquoi il m'a embrassée, au moins mettre le point comme il le faut, ai-je une chance ou joue t-il avec moi...

- Je dois t'avouer que je n'ai pas trop l'habitude de parler aux fantôme, comment est-elle ?!? Dis-moi Haydan, pourquoi m'as-tu embrassé à la bibliothèque ?!?

Je ne savais pas s'il allait prendre bien toutes mes questions par-ci par là mais, je l'ai pose tout de même.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 71
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Mar 9 Fév - 21:04



♦ Ruby & Haydan ♦


Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également...

Ruby : Ne soit pas désolé. Pourquoi Shery t'en veux ?!? Et... Enchantée Haydan, moi c'est Ruby D'Arendelle, fille de parents plutôt ordinaire.

Alors, elle a décidé de jouer à mon petit jeu des présentations ? Je ricane intérieurement mais ne la laisse pas voir ce à quoi je pense réellement. Que je ne sois pas désolé ? Ca va être dur... J'essuyais les restes de larmes et soupirais.

- Je sais pas pourquoi elle boude comme une gamine. Tu veux bien me le dire ou pas, Shery ?

Elle soupire à son tour et se tourne vers Ruby, les bras croisés. Elle commence alors à prendre les cheveux de la rousse et jouer avec, les entortillant dans ses doigts invisibles et les tirant doucement. Ruby ne devait pas trop comprendre pourquoi ses cheveux volaient mais, vu qu'elle croyait en Shery, je m'en fichais un peu.

Shery : Dis-lui simplement que tu m'as vexé en me rappelant que je n'étais plus de chair. Avant, j'avais des cheveux comme ça mais maintenant, j'ai ses machins gluants à la place.

- Tout à l'heure, j'étais énervé et je lui ai dit que j'avais un cœur qui battait, moi. Ça l'a vexé et maintenant, Madame est vexée.

J'attendais sa prochaine question, qui vînt plus vite que je le crus. J'avais recommencé à pleurer sans le faire exprès.

Ruby : Pourquoi pleures-tu ?!? Et... Je... je n'ai jamais dit que tu étais taré ou fou. Avoir le don de voir les esprits, n'est rien d'être un psychopathe. Enfin... Pas pour moi.

Je soupirai. Pourquoi elle pose des questions comme ça ? J'en ai marre, moi, de devoir toujours me justifier ! On est où, en forêt ou au commissariat ?

- Je pleure parce que je suis humain, malheureusement. Et comme tous les humains, je ressent des sentiments positifs et négatifs. Certains négatifs, comme la tristesse, la jalousie, tout ça, me font pleurer. Tu dois bien être la seule à ne pas me prendre pour un taré. Je le suis donc si tu vois pas les choses en face, écoute...

Elle commence à bouger un peu partout en cherchant je sais pas trop quoi. Mais qu'est-ce qu'elle fait... Je comprends quand elle commence à appeler Shery. Celle-ci est monté sur une branche d'arbre assez haute. Elle est assez bien installée, je devrais la rejoindre...

Ruby : Je dois t'avouer que je n'ai pas trop l'habitude de parler aux fantômes, comment est-elle ?!? Dis-moi Haydan, pourquoi m'as-tu embrassé à la bibliothèque ?!?

- Et bien, pour ta première question, je peux te dire qu'elle est normale. C'est une ado finie, elle a notre âge. Elle est un peu transparente, grisâtre... Elle est habillée avec une robe comme dans les années du charleston, dans les tons émeraude. Elle a un chapeau cloche rouge et vert et pas de chaussures. Elle te ressemble... Et, pour info, elle est montée à l'arbre, là. Et pour... ta seconde question, je vais te dire que... j'en sais foutrement rien... J'en avais envie et je... je... je reviens...

Je me retournai brusquement et me décidais à jouer aux singes et rejoindre Shery sur sa branche. Une fois bien calé à ses côtés, je la poussais et elle s'écrasa au sol en jurant. Je rigolais et, j'imaginais que Ruby avait seulement vu des feuilles s'aplatir et voler. Je m'accrochais par les pieds à la branche, le sourire aux lèvres et aidais Shery se relever. Je regardais alors Ruby et riait un peu plus. Mon tee-shirt était un peu descendu, vu que j'avais la tête en bas.

- Et là, je serais prêt à recommencer et recommencer à t'embrasser si tu étais d'accord. Peu importe l'avis des gens alentours ! Tu veux me rejoindre et faire le singe, Ruby ? Je pourrais t'aider à monter... Je te jure que mes mains ne seront pas baladeuses !
Haydan ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Mer 10 Fév - 0:07


   
   


J'aurais dû savoir que lui poser toute ses questions l'embêterait un peu mais, malgré cela il me répond quand même, c'est d'ailleurs gentil de sa part. Lui qui se sentait mal et que malheureusement je ne savais pas pourquoi. Le regardant alors me répondre, je reste silencieuse quand il parle à Shery. Après qu'il met répondu à mes questions je le regarde tristement et lui dit :

- À voir tes larmes, pour moi ce sont alors des larmes négative. Rien de grave j'espère ?!?

Encore une question je sais mais bon, le voir ainsi me fait tellement mal. Et je ne voulais pas lui dire, du moins pas maintenant. Demandant alors comment était Shery, celui-ci me l'a décrit et pour finir dit qu'elle me ressemble. Le sourire alors aux lèvres, je le regarde et lui dit :

- J'espère que c'est du positif en disant qu'elle me ressemble.

Puis il me dit alors que Shery est dans l'arbre me tournant alors vers l'arbre, je dis doucement :

- Très heureuse de te connaître Shery.

Le sourire toujours aux lèvres, je me tourne vers Haidan et met mes yeux dans les siens quand il commence à répondre à ma deuxième questions, celle qui était tellement importante pour moi. Il commence alors à dire qu'il en savait foutrement rien, ce qui me met une pointe de tristesse en moi, puis à la suite, il me dit qu'il revenait. Je ne comprends pas tout de suite mais, reste dans le silence et le regarde faire. Celui-ci va alors à l'arbre et monte dessus. Ricanant, je le regarde et vois des feuilles s'envoler. M'approchant alors de l'arbre, je lui demande :

- Pourquoi rigoles-tu ?!? Que ce passe t'il ?!?

Le regardant alors faire le poirier, je peux voir un peu son ventre se que me fait un peu baisser le regard. Mais, quand il se remit à parler, mon regard alla vers le sien et mon cœur commence à battre la chamade. Le sourire aux lèvres, je lui dis alors :

- Je suis en robe mais, tant pis. Commence déjà à m'aider à monter et pour la suite on verra.

Je n'avais pas dit non pour les baisers mais, je n'avais pas dit oui non plus. M'approche y alors de lui, je souris à ses derniers mots et lui dit :

- Si tu me jure, je te fais confiance alors. Alors dis-moi, comment fais ton pour me faire monter ?!?

À vrai dire, je savais monter toute seule mais, je voulais voir comment il allait faire pour me faire monter sur la branche à ses côté. Et puis se sera peut-être la première fois que nos mains se toucherons alors autant en profiter non !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 71
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Mer 10 Fév - 14:14



♦ Ruby & Haydan ♦


Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également...

Ruby : À voir tes larmes, pour moi ce sont alors des larmes négative. Rien de grave j'espère ?!?

C'est juste que voir la première personne que je ne déteste pas embrasser un gars comme ça, ça fait mal. Bon, après, je dit pas qu'elle l'a cherché, parce qu'il s'en ait prit une, le fils à papa, mais quand même, quoi ! Je soupire une nouvelle fois. Ca doit m'arriver de plus en plus, tiens...

- A ton avis, je pleure de joie parce qu'un gars vient de te rouler une pelle sous mes yeux ? Désolé... tu vois, je suis pas taré mais je suis... impulsif ? Changeant ? Schizophrène ? Choisis le mot que tu veux mais je suis et ne serai jamais une bonne personne.

Pourquoi elle me ose autant de questions ? J'ai pas fait de bêtises, on est pas ensemble, je lui ai pas craché mon venin à la figure et elle n'a pas vu le coup des cheveux flamboyants ! Elle est bizarre, en fait, cette fille... Je dirais pas que je l'aime bien mais... peut-être ? Naaaah ! Je l'aime pas bien. Je ne la déteste pas, c'est tout. Je n'ai pas de cœur. J'ai décidé de ne pas avoir de cœur...

Ruby : J'espère que c'est du positif en disant qu'elle me ressemble. Très heureuse de te connaître Shery.

- Elle te ressemble vraiment. Je pourrais te la dessiner mais j'ai pas les affaires pour ça. Et elle a un œil très critique, je ne veux pas offenser Madame Shery DeVilliers.

Ruby : Pourquoi rigoles-tu ?!? Que ce passe t'il ?!?

Je rigolai un peu plus, la tête en bas et le tee-shirt relevé, me tenant le ventre. Je voyais Shery, au sol, me lancer des éclairs avec ses yeux et jurant comme un poissonnier. J'aidais Shery à se relever mais elle m'en voulait encore plus qu'avant.

- Shery a voulu tester le matelas de feuilles mortes à tes pieds. Je l'ai poussée de son perchoir et elle s'est aplatie au sol... C'était énorme !

Shery : Ca n'a rien de drôle, Haydan ! Recommencer et tu vas souffrir, espèce de croque-mort !

Je riais un peu plus et Ruby me regarda jouer à la chauve-souris sur la branche. Je riais un peu plus, comme elle paraissait gênée. Shery alla grimper à la branche de l'arbre d'en face.

Ruby : Je suis en robe mais, tant pis. Commence déjà à m'aider à monter et pour la suite on verra. Si tu me jure, je te fais confiance alors. Alors dis-moi, comment fais ton pour me faire monter ?!?

Enlevant la première de mes jambes accrochée à la branche, je me mettais à califourchon sur mon perchoir. Je me relevais alors, pieds écartés, et sautais au sol. Je riais en m'écrasant comme Shery, des feuilles plein les cheveux. Je m'en fichais et ne les enlevais même pas. Me relevant, je pris Ruby dans mes bras, délicatement, soulevant ses jambes et son dos, et commençais à grimper maladroitement sur l'arbre. J'étais sûr de tomber mais apparemment, je me trompais. Je la déposais précieusement sur la branche et m'assis à côté d'elle. Je tirais sur une branche blanche au dessus de sa tête et la neige et les petites fleurs qui poussaient et étaient posées dessus nous tombèrent dessus. On devait être beau, comme ça ! Elle, de la neige et des fleurs sur la tête et moi avec des feuilles, de la neige et de la terre ou de la boue. J'aimais bien ce moment. C'était... simple. J'avais l'impression pour la première fois d'être un ado ordinaire.

- Je m'y suis pris comme ça. En portant la princesse que tu es. Princesse magnifique même avec de la neige et des fleurs, d'ailleurs !
Haydan ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Mer 10 Fév - 15:18


   
   



Voyant alors que cela l'énervé plus qu'autre chose, j'arrête avec mes questions. Croisant les bras et après avoir entendu la réponse à ma question, je pose ma main devant ma figure. Punaise, pourquoi il avait vu cela. Soupirant, je retire la main de mon visage pour ensuite lui répondre :

- Tu as vu cela... Et tu as donc également put voir la gifle que je lui ai donnée. À vrai dire, depuis se week-end, ce mec n'arrête pas de me coller parce qu'il pense qu'on est fait l'un pour l'autre. Il a voulu m'embrasser, il l'a regretté. Après, tu as le caractère que tu as et si tu dis être pas une bonne personne, explique moi pourquoi ! Parce que tu as pour toi plus de défaut que de qualité ?!? C'est la même chose pour tout le monde, du moins mise à part ce que se trouve parfait.

Bon j'avoue j'évites de dire qu'il m'avait dit comme quoi ma mère voulait que je l'épouse, un prétendant diront beaucoup de monde. Mais, il n'était rien pour moi, juste un prince, croyant avoir tout ce qu'il veut et pour ma part, il ne m'a pas. Bref, mon regard sur lui et parfois sur Shery que je ne voyais d'ailleurs pas, je souris à la suite de ses paroles. Le regardant alors dans les yeux, je lui réponds :

- Tu me le montreras un autre jour pas grave... Enfin si tu le veux bien.

M'avoir avancée et le regarder rigoler, me fait sourire. Il était plus mignon comme cela, même si je dois bien avouer que son côté ténébreux n'était pas mal non plus. L'écoutant, je regarde le tât de feuilles devant moi et imagine Shery être tombée dedans. Grimaçant, celle-ci à dût avoir mal, enfin aurait dû avoir mal.

- Elle doit t'en vouloir encore plus je présume maintenant.

Mon regard dans le sien, je le vois alors descendre de l'arbre comme il m'avait décrit comment Shery était tombé. J'avais envie de lui demander s'il ne s'était pas fait mal mais, je me retiens. Il va dire après que je suis vraiment chiante comme fille et je ne le voulais pas. Quelques instants après, celui-ci ce relève et me prend dans ses bras, je fus à la fois surprise à la rapidité qu'il m'a prit dans ses bras et également à celle qu'on est arrivé sur la branche. Assise à ses côté, celui-ci tire alors sur une branche au-dessus de notre tête et fait tomber sur nous, neige et fleur. Le sourire alors aux lèvres, je le regarde en écoutant ses mots et lui répond :

- J'aurais fait la même chose mais, j'avais envie de voir comment tu allais faire pour nous monter tous les deux. Tu t'es très bien débrouillé d'ailleurs.

Puis à ses secondes paroles, je sens le rouge monté à mes joues et lui répond :

- Merci beaucoup du compliment.

Mon regard alla alors de ses yeux à ses lèvres, j'avais tellement envie de l'embrasser, si on s'y met tous les deux ce serait mieux qu'à la bibliothèque je pense... J'en suis même persuadée. Décidant alors de l'embrasser sur la joue, je suis déçu mais j'y arriverais peut-être après.

- Je te retourne le compliment, même avec les feuilles, la terre et la neige sur toi.

Le sourire aux lèvres, je pose ma main sur son épaule et commence à me lever, les branches de cet arbre étaient tellement épaisse que je suis sûr que je pourrais grimper plus haut. Passant alors autour de lui, pour éviter qu'il se retrouve sous ma robe, je marche vers le tronc et grimpe une et deux branches. De là où j'étais, le paysage était encore plus beau, regardant alors vers le bas, je dis à Haidan :

- Monte, tu vas voir le paysage est magnifique !

Mon regard se met alors sur le paysage face à moi, je pouvais sentir le soleil à travers les arbres, alors que la neige continuée à tomber dans la forêt où on était. Voyant alors Haidan me rejoindre, j'hésite mais, demande tout de même :

- Dit-moi, si ce n'est pas indiscret à quoi ressemble les enfers ?!?

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 71
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Jeu 11 Fév - 10:43



♦ Ruby & Haydan ♦


Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également...

Je la laissais poser toutes ses questions. J'y répondrais après, ça ne pressait pas...

Ruby : Tu as vu cela... Et tu as donc également put voir la gifle que je lui ai donnée. À vrai dire, depuis se week-end, ce mec n'arrête pas de me coller parce qu'il pense qu'on est fait l'un pour l'autre. Il a voulu m'embrasser, il l'a regretté. Après, tu as le caractère que tu as et si tu dis être pas une bonne personne, explique moi pourquoi ! Parce que tu as pour toi plus de défaut que de qualité ?!? C'est la même chose pour tout le monde, du moins mise à part ce que se trouve parfait.

Puis, elle commence à reparler de mon dessin de Shery. Tu me le montreras un autre jour pas grave... Enfin si tu le veux bien. Ca allait être dur vu que Shery avait décidé de le brûler pendant une de mes colères. Elle avait pris le dessin et l'avait envoyé sur ma tête. Il n'en restait plus que des cendres. Mais jamais je ne le dirais à Ruby !

Shery : Il a flambé, ce foutu dessin qui ressemblait à rien ! Floosh ! Envolé et brûlé dans les cheveux d'Haydan.

Je me retenais de crier sur Shery. Mais de toute façon, elle ne pouvait pas l'entendre, donc, aucun problème ! Elle doit t'en vouloir encore plus je présume maintenant. Je regardais une fleur énorme restée sur la branche. Je la pris délicatement et la posai dans les cheveux de Ruby. Je souriais. Je sais pas pourquoi mais avec toutes ces fleurs, j'avais l'impression d'être coiffeur et fleuriste. J'aurais fait la même chose mais, j'avais envie de voir comment tu allais faire pour nous monter tous les deux. Tu t'es très bien débrouillé d'ailleurs. Je souriais. Je lui disais juste la vérité, qu'elle était magnifique.

Ruby : Merci beaucoup du compliment.

Elle me fis un simple bisous sur la joue. C'est tout ? J'étais un peu déçu, quand même. Je lui pris la tête et lui embrassais les cheveux. Bon, j'ai un peu mangé de la neige et des fleurs mais ça en valais la peine !

Ruby : Je te retourne le compliment, même avec les feuilles, la terre et la neige sur toi.

Puis elle se lève et je la vois me contourner. En signe de respect, je ferme les yeux, vu qu'elle est en robe. Puis, elle monte deux ou trois branches au dessus et me demande de monter avec elle d'un "Monte, tu vas voir le paysage est magnifique ! Dit-moi, si ce n'est pas indiscret à quoi ressemble les enfers ?!?" Je la suis et m'accroche au tronc, en équilibre sur la branche. Je vais sûrement m'écraser au sol mais je m'en fiche. Je ne regardais pas le paysage mais Ruby.

- T'as raison, le paysage est plutôt beau, même si je n'aime pas vraiment. Mais ce qui est plus beau, c'est toi, princesse. Et, je vais enfin répondre à tes questions. Alors, je ne suis pas une bonne personne parce que suis le méchant, l'atroce, le loup, et je pourrais te faire plus de mal que les autres. Il y a des choses que tu ne sais pas sur moi mais qui risque de te faire peur. Et, ne dis pas que la perfction n'existe pas, je l'ai sous les yeux et c'est pas le paysage crois moi ! Oui Shery m'en veut et non, tu ne pourras jamais voir le dessin vu que Madame l'a brûlé, enfin... ouai, c'est elle et moi, plutôt... Et, pour les Enfers... c'est le meilleur endroit du monde...

Je la regarde droit dans les yeux en continuant.

- C'est... comme une espèce d'énorme cimetière de dessin animé. C'est pas si affreux que ça, tu sais... Si tu prends la barque avec le passeur, c'est sûr, c'est pas génial pour certains... Tu passes par une rivière remplie d'âmes qui errent, c'est plutôt sympa, et beau... Ensuite tu as Cerbère sur son îlot, il est gentil, il est très joueur... Ensuite, on voit mon chez moi. C'est comme une grande grotte à l'extérieur et un hôtel à l'intérieur et... je pense que je vais m'arrêter parce que tu dois pas trouver ça génial... Je sais pas si ça te plairait mais pour moi, c'est le plus bel endroit du monde !
Haydan ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Jeu 11 Fév - 12:01


   
   


Je parle et parle encore, pourquoi ne dit-il rien ?!? J'espère vraiment ne pas l'ennuyer avec mes paroles et toujours mes paroles. Puis, assis sur notre branche, je l'embrasse sur la joue et lui sur mes cheveux, bon j'avoue, j'aurais préféré ailleurs mais, même moi je ne l'avais pas fait alors peut-être attend t-il que je le fasse la première. Allez ma grande, il va falloir prendre son courage à deux mains et l'embrasser. Tu peux y arriver.

A la suite de cela, je décide de bouger, moi qui suis à l'aise un peu partout, je grimpe l'arbre sans difficulté et me pose sur une branche un peu plus haut d'où nous étions avec Haidan. Le sourire aux lèvres, le paysage était magnifique, mais je ne voulais pas le voir toute seule après tout, la personne que j'aime au fond de moi et juste en-dessous de moi. Lui demandant alors de me rejoindre. Quand il arrive à mon hauteur, j'espère de tout coeur qu'il ne va pas tomber, déjà parce que je ne voulais pas et aussi parce que je m'en voudrais, c'est moi qui est montée plus haut et qui lui à demandé de me rejoindre.

Restant alors dans le silence, j'entends enfin de nouveau sa voix, le regardant alors dans les yeux, celui-ci m'avoua que le paysage oui était plutôt beau mais, qu'il n'aimait pas vraiment. Puis, il me dit que ce qu'il était de plus beau c'était moi. L'entendre me dire des choses pareil me fait avoir le coeur qui bat à cent à l'heure. Et l'entendre m'appelez princesse... Je ne sais pas, beaucoup de monde m'appelle comme ça à mon royaume mais, sortant de sa bouche, ça ne donne pas le même sens. Et pour être franche à moi même, je préférais nettement, le "princesse" sortant de sa bouche à lui.

Répondant alors à ma question de tout à l'heure, je le regarde et l'écoute attentivement. Il me dit qu'il n'est pas une bonne personne parce qu'il pourrais me faire plus de mal que d'autres, du moins, j'ai écoutée les autres mots qu'il m'a donnée comme loup, méchant mais, ce qu'il met restée le plus c'est la phrase, "te faire plus de mal que les autres". Puis il continu à me dire que je pourrais avoir peur de lui en sachant des choses et que j'étais la perfection. Après oui, quand il a dit ça je fais un sourire de coin et rougie un peu mais bon normal non ?!? Puis, il me dit que Shery lui en veut, cela je le savais et que le dessin je ne pourrais pas le voir, car ils l'ont brûlé tous les deux. Comment c'était une bonne question.

Mon regard toujours sur lui et surtout au niveau de ses yeux, celui-ci me dit que les enfers est le meilleur endroit au monde. Je ne montre alors aucune refut de croire ce qu'il me dit. Moi qui est ouverte à tout, j'attends que celui-ci me le décrive et c'est ce qu'il fait à la suite. Quand il me parlait de l'enfer, j'avais tellement l'impression qu'il admirait tellement cet endroit. C'était d'ailleurs sûr même. Voyant alors qu'il a terminé, je souris et lui dit :


- Tu es tellement en admiration avec les enfers, ton père doit être fière de t'avoir avec lui. Je t'imagines bien faire ce qu'il te plait là-bas mais, aussi faire régner l’ordre. Quand tu me dis que tu peux me faire du mal plus que les autres. Je sais que je vais être chiante mais... Pourquoi dis-tu cela ?!? Parce que même si tu es le prince des enfers, les sentiments d'ici et de là-bas sont les mêmes non ?!? Ou... Peut-être aimes-tu... déjà quelqu'un là-bas ?!? Ou c'est autre chose ?!?

A cette question, je baisse un peu les yeux des siens pour regarder le paysage et pour aussi continuer de parler.

- Tu sais, je suis loin d'être parfaite. Je suis comme toutes les personnes que tu peux croiser. J'ai des défauts, même beaucoup de défaut je trouve.

Soupirant je repose mon regard sur lui et ajoute au court silence que j'avais mis entre nous :

- Après pour le dessin pas de soucis ne t'inquiéte pas. Si un jour tu en refais un, essai de ne pas le brûler avec Shery, tu me le montres et après tu pourras le brûler si tu le veux.

Le sourire aux lèvres en l'imaginant, faire le dessin, courir pour me le montrer et le brûler à la suite parce qu'il ou elle ne le trouve pas beau. Puis, voilà la discussion sur les enfers, que dire... La vérité comme toujours.

- En ce qui concerne les enfers, pour être franche. Cela à l'air tellement effrayant quand tu me le raconte et pourtant tu es en admiration, tu aimes ton royaume ça se voit. Après, je dis effrayant, car à par l'école et mon royaume, je n'ai pas vraiment voyagée, donc je ne connais pas vraiment l'inconnu. Les humains enfin je veux dire les vivants autre que toi et ton père peuvent-ils y aller ?!?

Soupirant alors, je le regarde dans les yeux et dit pour finir :

- Enfin, pour finir, c'est peut-être étonnant ou je ne sais pas comment décrire cela mais, je n'ai pas peur. Que ce soit de toi ou de Shery ou même encore des enfers, même si pour le moment je n'ai qu'une idée de comment c'est là-bas.

Rigolant un peu, je regarde le ciel au-dessus de nous.

- Et tu sais que, tu as peut-être un fantôme qui te suit et qui doit être l'une de tes plus grande amie. Moi, j'ai un bonhomme de neige en meilleur ami, un bonhomme de neige qui parle et marche et un petit troll qui n'arrête pas de me suivre. Alors, pour la bizarrerie, je suis aussi dans le lot même si c'est moins... Désolé de l'expression, je ne veux pas vous vexée toi et Shery mais, morbide.

Personne ne savais mise à par mes parents et ma famille que j'avais pour meilleur ami un bonhomme de neige et un petit troll qui me suivait, Haidan était le premier à le savoir. Comme quoi je voulais lui donné ma confiance et puis, je ne sais pas, je voulais qu'il sache des choses sur moi, autre que la petite princesse qu'il peut voir à l'école.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 71
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Jeu 11 Fév - 14:22



♦ Ruby & Haydan ♦


Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également...

Ruby : Tu es tellement en admiration avec les enfers, ton père doit être fière de t'avoir avec lui. Je t'imagines bien faire ce qu'il te plait là-bas mais, aussi faire régner l’ordre. Quand tu me dis que tu peux me faire du mal plus que les autres. Je sais que je vais être chiante mais... Pourquoi dis-tu cela ?!? Parce que même si tu es le prince des enfers, les sentiments d'ici et de là-bas sont les mêmes non ?!? Ou... Peut-être aimes-tu... déjà quelqu'un là-bas ?!? Ou c'est autre chose ?!?

Les questions étaient revenues, génial ! Je m'essuyait les yeux en soufflant. Pourquoi on s'embrassait pas, se prenait dans les bras, un truc sympa ? J'en avais très envie et ça devait se voir chaque fois que je la regardais mais je n'osais pas. Moi ? Ne pas oser n'était pas digne de moi... Mais si elle me repoussait ?

- Mon père est l'une des seules personnes que je ne déteste pas. Et c'est rare que je... ne déteste pas quelqu'un. Je peux pas parler d'amour ou un truc dans le genre, pour moi, c'est... un mot sans définition ? Le plus grand mal au monde ? Mon père est très fier de moi. Mais il ne peut pas m'avoir avec lui souvent, pour des raisons personnelles. Tu ne seras jamais chiante, pour moi, princesse. Je ne te dirais pas quoi, mais sache que traîner avec moi, c'est frôler la mort à chaque colère ou excès d'émotions. Tu ne t'en rends pas compte mais je fais des efforts sur-humains pour ne pas brûler la branche sur laquelle on est perchés. Pour ne pas brûler la forêt entière, te brûler toi... Et... en ce qui concerne les sentiments, je vais juste te donner un exemple. Avant, Shery était gentille, joyeuse et naïve...

Shery : Hé !

- C'est la vérité, Shery alors tais-toi ! Elle est passée aux Enfers et elle est devenue haineuse, colérique, impulsive et vengeresse. Tu vois le changement ou pas ? Un autre exemple. Avant, Perséphone était comme sa mère, sympa et proche de la nature. Maintenant, elle est sévère et inflexible. Si le caractère change, les sentiments aussi. Tu voudrais que je... j'aime qui, là-bas ?! Y'a que des âmes, Perséphone et mon père ! Et j'en suis pas réduit à aimer les cadavres.

Je hais Perséphone. Et c'était réciproque. Elle, elle avait la chance de voir les Enfers plus souvent et elle s'en plaignait quand même ! De plus, son caractère et le mien sont destinés à se disputer tout le temps. Je pense même qu'elle n'a jamais vu mes cheveux sans qu'ils flambent... M'enfin, au moins, elle sait à quoi s'attendre, avec moi ! J'aimerai bien que Ruby visite les Enfers, un jour, mais son comportement deviendrait... encore plus semblable à celui de Shery. Voir pire...

Ruby : Tu sais, je suis loin d'être parfaite. Je suis comme toutes les personnes que tu peux croiser. J'ai des défauts, même beaucoup de défaut je trouve.

- Dis ce que tu veux, princesse, je ne te crois pas. La perfection est trop modeste...

Ruby : Après pour le dessin pas de soucis ne t'inquiéte pas. Si un jour tu en refais un, essai de ne pas le brûler avec Shery, tu me le montres et après tu pourras le brûler si tu le veux.

- C'était pas ma faute, c'est Shery qui l'a brûlé et je l'ai aidée sans le faire exprès...

Ruby : En ce qui concerne les enfers, pour être franche. Cela à l'air tellement effrayant quand tu me le raconte et pourtant tu es en admiration, tu aimes ton royaume ça se voit. Après, je dis effrayant, car à par l'école et mon royaume, je n'ai pas vraiment voyagée, donc je ne connais pas vraiment l'inconnu. Les humains enfin je veux dire les vivants autre que toi et ton père peuvent-ils y aller ?!?

- Tu te souviens pas d'Hercule ? Il est venu en tant qu'humain pour reprendre Meg... Et moi ? Je ne suis pas un dieu, juste un demi-dieu ou un truc du genre... Tu pourrais très bien t'y rendre seule. Mais c'est très dangereux donc c'est mieux d'avoir un Haydy psychopathe sur soi. Juste au cas où... Je suis pas fort pour réconforter les gens mais je peux servir de guide !

Ruby : Enfin, pour finir, c'est peut-être étonnant ou je ne sais pas comment décrire cela mais, je n'ai pas peur. Que ce soit de toi ou de Shery ou même encore des enfers, même si pour le moment je n'ai qu'une idée de comment c'est là-bas

- Shery ne ferai pas peur à un nourrisson, même avec un costume d'Halloween ! Et, je n'ai pas dis que je faisais peur. Juste que j'étais dangereux. Et que je pouvais te brûler vive en mode sorcière de Salem. Mais sans le bûcher, hein !

Ruby : Et tu sais que, tu as peut-être un fantôme qui te suit et qui doit être l'une de tes plus grande amie. Moi, j'ai un bonhomme de neige en meilleur ami, un bonhomme de neige qui parle et marche et un petit troll qui n'arrête pas de me suivre. Alors, pour la bizarrerie, je suis aussi dans le lot même si c'est moins... Désolé de l'expression, je ne veux pas vous vexée toi et Shery mais, morbide.

- C'est mignon, les trolls... Enfin, vivant, ça doit l'être... Et, être morbide, c'est cool ! Donc, tu ne me vexes pas du tout en disant ça. Le seul truc, c'est qu'on est... différent des autres... et qu'on nous accepte pas vraiment.

Je ne pus pas m'en empêcher mais je passais un bras autour de ses épaules, avant de prendre sa tête et la poser sur mon épaule. Elle me faisait penser à une petite poupée, comme ça. Je lui embrassais une nouvelle fois les cheveux. Je ne savais pas comment elle réagirait. Mais qui ne tente rien, n'a rien...
Haydan ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Jeu 11 Fév - 15:22


   
   


Je me sentais bête de poser autant de questions, surtout en le voyant passer ses mains sur ses yeux et soupirait. Mais, celui-ci y répondit tout de même, ce que malgré tout j'appréciais vraiment. Mon regard dans le sien, je le regarde me parler de son père et ensuite des réponses à mes questions, du moins pour quelque une. Celui-ci dit que c'est très rare qu'il ne déteste pas quelqu'un, le sourire aux lèvres, je prends cette phrase pour moi. Je ne savais pas pourquoi mais, c'était comme ça. Et puis, s'il me détestait, on ne parlerait pas comme ça si ?!? Puis, il me dit que traîner avec lui, c'est frôler la mort à chaque colère ou excès d'émotions, pourquoi ?!? La réponse à ma question arrive à la suite, celui-ci me parle de feu, du moins de brûler les branches, la forêt ou moi. Il ne le veut pas... Comme quoi, quoi qu'il dit, il y a de la gentillesse en lui malgré tout. Le laissant alors parler pour ne pas lui couper la parole, je continus de le regarder et de l'écouter.

Quand il commence à parler de Shery, celui-ci lui parla, regardant alors quelques instants, l'arbre dans lequel logiquement elle était et lui fait un petit sourire. Puis, mon regard retourna sur Haidan.


- Je vois le changement oui. Tu penses que si un jour j'y vais, juste pour une visite, pour caractère et mes sentiments vous changez ?!?

Oui je sais, encore une question mais, je voulais être sûr de cela. Je ne voulais pas changer et encore moins que mes sentiments changent, car si c'est vraiment de l'amour que j'éprouve pour lui, est-ce que je vais le haïr, je ne le veux pas.

Pas vraiment faut ce qu'il dit, aimer une âme, un fantôme ou un cadavre, ce n'est pas vraiment possible et celui-ci me dit par lui-même qu'il n'était pas à ce point. Je suis alors au fond de moi, heureuse qu'il n'aimait personne là-bas. Mais, ici ?!?Après lui avoir dit que j'étais loin d'être parfaite, celui-ci me dit qu'il ne me croit pas, croisant alors les bras, je prends mon courage à deux mains et dit :


- Tu ne me crois pas parce que je suis un minimum parfaite pour toi alors.

Le sourire aux lèvres, j'avais réussi à dire au minimum ça, c'est déjà pas mal. Mais, maintenant j'avais une petite boule au ventre, de peur qu'il rigole ou me dit le contraire. Enfin, je l'aurais cherchée. Bref, celui-ci parla de nouveau du dessin et dit que ce n'était pas de sa faute et qu'il l'a aidé sans le faire exprès. Le sourire aux lèvres, je le regarde et lui dit :

- Tu l'as brûlé comme tu peux brûler les branches, la forêt ou moi c'est ça je présume. Peut-être que le prochain sera le bon et que tu pourras me montrer ton oeuvre.

Je ne disais pas cela pour me moquer mais, pour comprendre. Comment pouvait-il brûler des choses ?!? Moi qui étais tout simplement normal, je me disais tout simplement qu'il devait contrôler le feu comme ma tante qui, elle contrôler la neige. L'écoutant alors parler des enfer, d'Hercule, Meg et lui. Je le regarde après qu'il met proposer d'être mon guide, j'ajoute :

- Tu es le prince des enfers alors oui, je dirais que tu es un demi-dieu. Et pour que tu sois mon guide, se serait avec plaisir. Le temps que je ne change pas trop pendant se petit séjour au enfer.

Le sourire aux lèvres, je me rapproche de lui pour répondre à la suite de ses paroles :

- Eh bien alors, je te fais confiance, je suis sûr que tu feras tout ce qui est en ton pouvoir pour ne pas me brûler.

J'étais proche de lui et le voir dire qu'un trolls c'est mignon, me fait avoir un grand sourire.

- Si je visite les enfers, je te ferais visiter vite fait mon royaume également et tu verras, il est vivant et vraiment très mignon le petit troll et sa famille aussi d'ailleurs.

Dire que les trolls était la famille de mon père. Personne ne croirait à cette histoire, même moi au début j'ai eu du mal mais, je m'y suis faite, les trolls de D'Arendelle sont ma famille et j'en suis fière.

Sentant alors son bras passer autour de mon épaule, je me laisse faire et sens ma tête se poser sur son épaule. Sentant alors un nouveau baiser sur mes cheveux, je souris et lève le visage vers le sien. J'étais proche de ses lèvres, ça c'était sûr, mon regard dans le sien, je lui dis :


- Moi je t'accepte vraiment.

Après ses mots, je m'approche tout doucement de lui et également mes lèvres des siennes. Mes yeux ce ferment automatiquement quand nos lèvres se touchent. J'avais enfin osée et malgré mon cœur qui battait chamade, je profitais, en espérant que celui-ci n'allait pas me repousser.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 71
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Ven 12 Fév - 14:02



♦ Ruby & Haydan ♦


Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également...

Ruby : Je vois le changement oui. Tu penses que si un jour j'y vais, juste pour une visite, pour caractère et mes sentiments vous changez ?!?

Je n'imaginais même pas ça. Peut-être qu'elle est une exeption ou peut-être que non. Elle ne changera peut-être pas si je suis là, mais je ne veux pas tenter. L'idée de la voir devenir différente m'est insupportable. J'en avais des sueurs froides.

- J'en sais rien Ruby. Il y a peut-être des exceptions, des gens qui ne changent pas mais je ne veux pas tester. Je ne voudrais pas perdre la fille que tu es.  Tu t'imagines devenir odieuse, rebelle, aimer le cuir, les motos, la mort, le spiritisme, tout ce genre de choses ? Je t'avoue que je te verrai bien sur une moto avec une belle veste en cuir mais le caractère... Je veux pas que tu sois comme moi. Ou comme une partie de moi...

Shery : Fait gaffe, Ruby, il va t'emmener aux Enfers juste pour te voir porter du cuir !

- Je ne vais pas l'emmener aux Enfers juste pour ça ! Je ne l'emmènerais pas aux Enfers tout court. Je veux pas qu'elle te ressemble plus que physiquement, Shery !

Je l'imaginais quand même assez bien... Non, Haydan, enlève-toi ça de la tête, elle n'ira pas aux Enfers ! Pas avec moi et de son vivant, en tout cas. Mais s pendant les vacances elle voulait VRAIMENT venir ? Ce qui est sûr, c'est qu'il y a une exception, sur le changement de caractère. Et, si Ruby faisait peut-être parti d'elles, pourquoi ne pas tenter ? Mais... le problème, c'est que, plus je vais en Enfer, plus je deviens... démoniaque, changeant, méchant, haineux et schizophrène, apparemment. Enfin, c'est mon père et Perséphone la mégère qui le disent. Même si je ne doute pas que mon père aime bien ça.

Ruby : Tu ne me crois pas parce que je suis un minimum parfaite pour toi alors. Tu l'as brûlé comme tu peux brûler les branches, la forêt ou moi c'est ça je présume. Peut-être que le prochain sera le bon et que tu pourras me montrer ton oeuvre.

Je riais un peu à sa première phrase. Elle avait raison mais hors de question de lui dire ou lui faire comprendre.

- Je pourrais le faire devant toi, même. Je n'ai pas honte de ce que je dessine. Au moins, tu le verras avant un nouvel accident volontaire.

Ruby : Tu es le prince des enfers alors oui, je dirais que tu es un demi-dieu. Et pour que tu sois mon guide, se serait avec plaisir. Le temps que je ne change pas trop pendant se petit séjour au enfer.

- Ca marche pas vraiment comme ça, Ruby... Il y a... plusieurs sortes de demi-dieux... Et pour le séjour cadeau en Enfer, je rigolais, hein. Je ne t'emmènerai jamais là-bas. Pas pour que tu vois... le désastre...

Le désastre. C'était comme ça que je qualifiais mon comportement, là-bas. C'était aussi le surnom "affectueux" que me donnait Perséphone. En retour, je l'appelais la mégère. Cette femme est tellement odieuse ! Comment mon père peut l'aimer ? Bon après, on peut toujours s'amuser...

Ruby : Eh bien alors, je te fais confiance, je suis sûr que tu feras tout ce qui est en ton pouvoir pour ne pas me brûler.

- C'est de plus en plus compliqué, princesse..

Ruby : Si je visite les enfers, je te ferais visiter vite fait mon royaume également et tu verras, il est vivant et vraiment très mignon le petit troll et sa famille aussi d'ailleurs.

- Avec plaisir, princesse ! Je pourrais voir autre chose que des âmes, pour les vacances.

Nous étions de plus en plus proches. J'avais l'impression de fondre. Une impression de chaleur qui sortait de tout mon corps. Ruby... Ne fait pas...

Ruby : Moi je t'accepte vraiment.

Et le baiser tant attendu arriva. Je l'attendais mais il ne fallait pas. Néanmoins, je le prolongeait. Puis, me rendant compte de mon erreur (une énorme erreur), je sentais déjà mes mains chauffer. Je regardai la branche, sous elles, des petites traces noires. Oh non, ça recommence... Je m'éloignais le plus vite possible de Ruby et me mettais debout, pour sauter de la branche. Je pris mon sac, laissé contre l'arbre de Shery, et en sortit un bonnet, que je m'empressais de mettre. Au moins, les cheveux ne flamberaient pas aussi visiblement. Je restai là, dos à l'arbre de Shery, en face de celui de Ruby.

- Je suis désolé... Je... Je... je pense que c'est mieux pour toi si... je partais, là, tout de suite, et qu'on ne se revoyait plus. Je ne veux pas te faire de mal... Désolé, princesse, d'être comme je suis...

Je lançai le regard à Shery. Celui qui disait que l'accident avait recommencé. Elle soupira, descendit de l'arbre et j'hésitais à partir. Je devais partir mais n'en avais aucune envie. Je devais la protéger. Et si je lui faisais du mal, même juste une brûlure, je m'en voudrais pour le restant de ma vie.
Haydan ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Ven 12 Fév - 17:59


   
   


Le voir réfléchir à ma question me met une petite frayeur, vais-je vraiment changer si je vais aux enfers ?!? Je ne veux pas l'imaginer. Je ne veux pas changer, je suis comme je suis. Et lui changerait-il aux enfers ?!? Tant de questions que je ne voulais pas lui poser et donc que je n'avais la réponse. L'écoutant alors, je souris doucement et lui réponds :

- Je ne compte pas changer de caractère Haiden et si c'est le cas, je repars directement. Je m'imagine bien sûr une moto avec une veste en cuir oui mais, pourquoi dis-tu comme toi ?!? Là-bas tu changes toi aussi ?!?

Mes questions était posé tant pis, je ne pouvais imaginer ne pas savoir la vérité. Le regardant alors parler à Shéry, je le regarde et lui demande :

- Qu'à dit Shery ?!? Et si j'ai envie de savoir à quoi ça ressemble, tu vas m'en empêcher ?!?

Croisant les bras, je me demande qu'est ce que celui-ci va me répondre. Va t'il vraiment m'empêcher d'y aller ?!? Il devra me donner une bonne raison pour que je n'y aille pas pendant ses vacances-ci. Sinon, je ne vois pas pourquoi je n'irais pas. Bon peut-être mes parents me l'interdiront mais, je peux leurs désobéir non ?!? Soupirant à mes pensées, je pose mon regard sur Haidan et l'écoute de nouveau.

- Ce sera avec plaisir alors pour le dessin.

Le sourire aux lèvres, je le regarde et avait remarqué qu'il n'avait pas dit un mot sur mes paroles à propos du fait que pour moi je n'étais pas parfaite mais, pour lui oui, enfin peut-être.

Mon regard dans le sien, je l'écoute. Moi qui pensée qu'il était demi-dieux étant donné que son père était le dieu des enfers. C'était tellement compliqué tout cela.


- Sérieusement, je pensais vraiment que c'était pour de vrai le séjour. Je t'imaginais déjà en guide... mon guide.

Le sourire aux lèvres, je ne demande pas pourquoi il disait désastreux. D'un côté, je voulais le savoir mais, de l'autre lui poser autant de questions n'était pas terrible non plus. Mon regard dans le sien, j'étais un peu plus proche de lui après mes paroles et en entendant les siennes, je fronce un peu les sourcil et lui demande :

- Pourquoi est-ce compliqué Haidan ?!?

Soupirant, je lui dis à la suite avant qu'il répond :

- Laisse tomber, oublie ma question...

*Pense : On a tous nos petits secrets  après tout.*

Puis nous parlions de visiter son royaume et mon royaume. L'entendre me dire que c'est avec plaisir, je souris et lui dit :

- Tu pourras oui mais, j'espère que tu le trouveras un minimum beau.

Toujours le sourire sur mes lèvres, j'espérais de tout coeur et quoi qu'en disent mes parents, je resterais le plus avec lui. Ma mère comprendra alors que c'est lui que je veux et pas cet Oliver de je ne sais où.

De plus en plus proches, je sentais la chaleur monter en moi. J'étais bien, contre lui... J'étais encore mieux quand mes lèvres touchèrent les siennes et que celui-ci prolongea mon baiser. Profitant de chaque instant, quand... Celui-ci s'éloigne le plus vite de moi pour sauter de la branche. Le voyant alors sortir un bonnet de son sac et le mettre sur sa tête. Mon regard était sur lui. Pourquoi avait-il fait cela ?!? Pourquoi était-il parti comme ça... Je ne comprends vraiment pas. Le voyant alors en face de moi, sur l'arbre où Shery était, je l'entends me parler. Après ses paroles, je reçois comme un couteau dans le coeur. Pourquoi ?!? Pourquoi dit-il cela ?!? Je sens alors des larmes monter jusque mes yeux. Je m'en foutais si elles tombaient sur mes joues. Mon regard était sur lui et mon coeur me faisait tellement mal.


- Pourquoi ?!? Haiden, pourquoi tu me dis ça ?!? Tu n'as pas le droit, pas après que l'on... pas après ce qu'il vient de se passer.

Descendant alors de l'arbre le plus vite possible, je me mets proche du sien.

- Tu n'as pas le droit de dire que c'est mieux qu'on se revoit plus, tu n'as pas le droit de me laisser maintenant. Pourquoi tu dis que tu ne veux pas me faire mal ?!? En disant cela, tu me fais mal, alors autant que tu restes prés de moi s'il te plaie.

Des larmes coulent le long de mes joues, je ne voulais pas qu'on redevienne ce qu'on était avant, des personnes qui s'évitent. Je voulais rester près de lui...

- D'être comme tu es c'est à dire ?!? Explique-moi Haiden, dis-moi la vérité !

Je le voyais regarder dans le vide, j'imagine alors qu'il regardait Shery. Il allait vraiment partir alors ?!? Il allait vraiment ne plus m'approcher ?!? Je ne voulais pas... Je ne le supporterais pas.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 71
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Ven 12 Fév - 18:37



♦ Ruby & Haydan ♦


Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également...


Elle était descendu de l'arbre et pleurait. Qu'est-ce que j'avais foutu ? Quel imbécile j'avais été ! Je lui faisais du mal, en la repoussant presque. Mais si je restais là, à l'embrasser, elle aurait brûlé, sûrement... J'étais coincé, d'un côté comme de l'autre. Le mal ou le mal. Mental ou physique. J'enfonçais un peu plus mon bonnet sur ma tête et me cachai les yeux.

Ruby : Pourquoi ?!? Haydan, pourquoi tu me dis ça ?!? Tu n'as pas le droit, pas après que l'on... pas après ce qu'il vient de se passer.

La colère montait, ainsi que la tristesse. Je m'adossais à l'arbre pour ne pas tomber. Comme d'habitude, je gâchais tout. Et, me connaissant, ça allait recommencer. Je respirait plus rapidement. Il fallait que je me contrôle. Pas de flammes, juste des cheveux. Pas de pouvoirs, juste... être normal. Un gentil petit Haydan, pas le Haydan démoniaque, pas le fils d'Hadès, pas le prochain dieu des Enfers. Juste... moi. Haydan, pas de Hell. Mais, repensant constamment à ma vraie nature, la colère ne s'arrêtait pas mais augmentait. Je tenais le bonnet sur ma tête et me tournais face à l'arbre, rentrant la tête pour qu'elle ne voit rien.

- Parce que...

Ruby : Tu n'as pas le droit de dire que c'est mieux qu'on se revoit plus, tu n'as pas le droit de me laisser maintenant. Pourquoi tu dis que tu ne veux pas me faire mal ?!? En disant cela, tu me fais mal, alors autant que tu restes prés de moi s'il te plaie.

- Je ferais mieux de ne plus respirer, tu vois. J'arrêterais de faire le mal autour de moi et je resterais en Enfer pour l'éternité... Et même quand je te protège, je te fais du mal ! Tu veux que je fasse quoi ? Que j'arrête d'essayer et que tu crames comme un vulgaire bout de viande ?!

Ruby : D'être comme tu es c'est à dire ?!? Explique-moi Haiden, dis-moi la vérité !

- La vérité, c'est que je me contrôle pas ! J'ai pas de contrôle et c'est pas comme les gens normaux, Ruby ! Je n'y arriverai jamais ! Même mon père n'y arrivait pas, des fois ! A chaque émotion, chaque sentiment ou sensation, je perds le contrôle ! Et encore plus avec toi ! Je m'enflamme, je suis un briquet qui s'allume tout seul au milieu d'une forêt, je suis l'allumette dans la cheminée, le rayon de soleil dans le champ d'herbe sèche, la loupe trop près du papier et du soleil ! Et je... M*rde ! Voilà, t'es contente ?!

J'étais bien plus qu'énervé. Je criais comme un malade. Et mon bonnet tomba au sol. Je fermais les poings. J'imagine qu'elle oyait déjà des flammes dans mes cheveux. Elle avait eu ce qu'elle voulait, finalement.

- Tu vois ? Tout à l'heure, sur la branche, j'ai failli vous brûler, toi et l'arbre. T'aurais préféré avoir les cheveux roussis et une des cloques sur le visage ou que j'essaie de te protéger en te faisant du mal ?
Haydan ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Ven 12 Fév - 19:46


   
   


Au pied de son arbre, mes yeux pleuraient mais, aucun bruit, de crie sort de ma bouche. La douleur restait en moi. Essayant mes larmes, cela ne pouvait peut-être pas l'aider de me voir dans cet état. Respirant un bon coup, j'essaie de garder en moi cette souffrance qui ne demandé qu'à sortir. Le regardant alors enfoncer un peu plus son bonnet sur sa tête ainsi que sur ses yeux, il me répond d'un simple parce que. Parce que... Parce que... Il était sérieux, c'était la seule réponse qui me donne. Respirant profondément, il ne fallait pas que je m'énerve, il ne fallait pas que je l'énerve encore plus.

Entendant alors ses paroles, j'avais envie de le gifler, comment osait-il dire cela. Dire cela alors que je l'aimais. J'avais envie de monter de m'approcher de lui mais, je suis sûr qu'il allait m'envoyer bouler et cela allait encore me faire plus de douleur, que j'ai actuellement. Le regardant alors et après avoir serrée les dents, je lui réponds doucement :


- Arrête de dire ça Haiden, arrête tout de suite sinon je te rejoinds est-ce clair ?!? Et non je ne veux pas que tu me crames comme une vulgaire viande, je veux que tu te calmes, que tu descends de l'arbre...

Expliquez la vérité, est-ce vraiment cela que je voulais entendre. Oui je la voulais, je voulais savoir ce qu'il avait réellement. Toujours mon regard sur lui, il y avait plus aucune larmes et j'essayais de montrer plus aucune douleur comme je le faisais à chaque fois que j'avais mal. Je voulais qu'il se calme et qu'il revient près de moi, afin qu'on discute de tout ça. L'écoutant alors dans le silence, je ne sais pas quoi répondre à tout cela. Prenant une bonne respiration, je lui dis alors ce qu'il me passe par la tête :

- Tu n'es pas ton père Haiden, tu peux y arriver si tu le veux vraiment. Tu crois... tu crois vraiment que si tu étais une personne normal... je veux dire comme les autres j'aurais craquée pour toi ?!?

Baissant alors la tête après avoir dit cela, je ne lui avais pas dit le mot, le je t'aime mais, cela s'y rapproché. Je m'en voulais de lui avoir dit, soupirant, après avoir entendu de nouveau ses paroles, je relève la tête vers lui et vu ses cheveux en feu. Cela me fait un peu peur au début mais, reprenant mes esprits et mon calme, je me rendus compte que ce n'était pas les flammes qui me faisait peur, ce n'était pas lui. La chose qu'il me faisait peur, c'est de le perdre. L'aurais-je perdu parce que je sais la vérité... M'avançant alors plus près de l'arbre et donc de lui, je reste tout de même à distance et me mets contre celui-ci et mon regard toujours sur lui.

- Je vois oui et que veux-tu que je te réponds, ce que toi tu veux entendre ou ce que je pense moi...

Un court silence, je recommence alors à parler avant que celui-ci dit quelques choses.

- A vrai dire, à cet instant, je suis sûr que tu penses que, je suis tétanisée en te voyant. Et pour être franche, au début cela m'a effrayé. Mais, je me suis rendu compte que ce n'est pas ce que je vois qui m'effraie mais, ce qu'il va se passer maintenant.

Soupirant, je poursuis mes paroles.

- Je ne veux pas que tu ressembles aux autres, je veux que tu restes qui tu es. Avec tes qualités et tes défauts. Même tes pouvoirs avec les flammes et de voir Shery. Je ne veux pas que tu changes. Car... Car... Car je t'aime comme tu es...

M'éloignant alors de l'arbre, je ne retire pas mon regard du sien et lui dit de nouveau avec une voix plus haute.

- Voilà maintenant tu le sais. Je t'aime Haiden, je t'aime...

Baissant alors le regard, je m'éloigne de l'arbre, dos à lui, je ferme les yeux pour éviter que les larmes retombent sur mes joues. Quelques instants après, j'ajoute au silence :

- Si tu veux partir, part. En te gardant, je te fais plus de mal que de bien, alors je te ne retiens pas.

J'avais mal à lui dire ça. Je voulais qu'il reste près de moi, qu'il me reprenne dans ses bras, qu'on rigole, que je vois son sourire... Toujours le dos tourné, je ne me retourne pas et reste dans le silence. Que va t-il faire maintenant ?!?

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 71
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Ven 12 Fév - 21:53



♦ Ruby & Haydan ♦


Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également...


Ruby : Arrête de dire ça Haiden, arrête tout de suite sinon je te rejoins est-ce clair ?!? Et non je ne veux pas que tu me crames comme une vulgaire viande, je veux que tu te calmes, que tu descends de l'arbre...

Arrêter de dire quoi ? La vérité ? Elle n'avait pas l'air de comprendre... même calme, les sentiments forts revenaient. Même si c'était des sentiments positifs, je m'enflammais. Je la laissais parler une nouvelle fois.

Ruby : Tu n'es pas ton père Haiden, tu peux y arriver si tu le veux vraiment. Tu crois... tu crois vraiment que si tu étais une personne normal... je veux dire comme les autres j'aurais craquée pour toi ?!?

Shery : Haydan, calme-toi ! Ecoute-la... Elle te déclare sa flamme. Sans mauvais jeu de mot, hein !

Ruby : Je vois oui et que veux-tu que je te réponds, ce que toi tu veux entendre ou ce que je pense moi...

Elle continua à parler et parler. J'écoutais mais ne répondais pas, me cachant toujours du mieux que je pouvais. J'essayais de me calmer. J'y arrivais un peu mais pas totalement. Mes cheveux crépitaient encore un peu et, de temps en temps, quelques petites flammes bleues se formaient avant de disparaître aussitôt. Quelques morceaux de l'écorce de l'arbre noircissaient sous la chaleur. Autour de mes pieds, la neige fondait. Alors, soit je n'arrivais toujours pas à me calmer, soit elle me faisait tellement d'effet qu'un autre sentiment me contrôlait. Je ne savais pas ce que c'était mais je m'en fichais. Quand elle finit enfin de me poser toutes ces questions, je me tournais à nouveau vers elle pour lui répondre.

- Ruby, j'aimerais que tout ce que tu dis sois vrai. Mais c'est faux ! Si mon père n'y arrive pas alors que c'est un dieu, je ne suis pas meilleur que lui. Je ne penses à rien, sauf me calmer. Et, pour le moment, je t'avoue que ça ne marche pas ! Mais, si tu m'aimes comme je suis, laisse moi tomber, parce que dès les vacances, quand je retournerai aux Enfers, j'aurais plus de défauts que de qualités. Je ne serai jamais pareil. JAMAIS ! C'est en restant là, que je te fais du mal physiquement. Mais c'est en partant, que je t'en ferais mentalement. Après, à toi de décider si tu veux devenir une grande brûlée ou folle à lier. C'est ton choix, je le respecterai.

Je la regardai une nouvelle fois, avant de monter deux ou trois branches. Je la regardais. Je me rendais alors compte que... ce qu'elle m'avait déclaré, je le ressentais aussi. Je murmurais un "je t'aime" avant de remettre mon bonnet, qui commençait à brûler. Et les feuilles de l'arbre brûlaient un peu. Pourquoi j'étais comme ça ?

- Je... je t'aime aussi...

Haydan ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Lun 15 Fév - 14:05


   
   


Avouer mes sentiments pour lui, alors qu'il ne va pas bien, même dû tout était dur pour moi. J'aurais préféré attendre qu'il soit posé, que je sois comme tout à l'heure dans ses bras. Mais non... Lui dire maintenant, j'aurais peu-être cru qu'il allait se calmer, je ne sais pas. Mais, je suis sûr qu'il va y arriver. Et si ce n'est pas le cas, je ferais tout pour. Car je ne partirais pas, c'était clair pour moi.

Le regardant se cacher comme il le pouvait, me faisait mal, le voir ainsi ne me faisait guère peur et je voulais que sent qu'il n'avait pas besoin de se cacher. Pas devant moi... Le voyant alors se tourner vers moi quand j'ai fini de parler, je ne savais pas quoi faire, surtout après ses paroles. Soupirant, je l'entends alors me dire ses mots, des mots que je m'attendais pas l'entendre dire. Le "Je... je t'aime aussi...", me fais me retourner et essayer mes larmes, comment pouvait-il me dire cela et également me dire de partir. M'approchant alors un peu de lui et voit qu'il avait monté deux à trois branches. Me mettant alors contre l'arbre où il était, je regarde devant moi et lui dit calmement :


- Si tu te sous-estime c'est clair que tu n'y arriveras pas. Et pour les vacances, vient les passer chez moi, tu ne changeras pas comme ça. Ou... Je viendrai également en enfers...

Soupirant, je ne relève pas le regard vers lui et ajoute :

- Je ne sais vraiment pas quoi dire Haidan mais, ce qui est sur c'est entre grande brûlée ou folle à lier, j'ai choisi et ne changerais pas d'avis... Je resterais ici, je resterais près de toi et si tu m'aimes réellement, tu réussiras à te contrôler pour ne pas me faire du mal. Et si ce n'est pas le cas, je ne t'en voudrais pas. C'est mon choix alors je veux que tu l'acceptes aussi.

Après un court silence, je le regarde et lui dit :

- Parce que, quoi que tu dis, je te fais confiance et je sais que tu peux y arriver contrairement à toi. Alors, je reste ici que tu le veux ou non.

J'étais contre l'arbre, je baisse alors le regard et commence à m'asseoir sur le peu de neige qu'il restait sur le sol. La neige tombée encore, même un peu plus fort. Peut-être se sentait-elle en danger et voulait refroidir l'atmosphère. Je ne sais pas mais, en tout cas, je resterais là. Qui ta brûler avec la personne que j'aime, je le ferais. Car là, c'est lui qui devait choisir, soit il se calmait pour sa survi, celle de la forêt enchantée et ma survie. Soit, il continu comme cela et brûle l'arbre dans lequel il est et brûle tout y compris moi.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 71
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Sam 27 Fév - 23:14



♦ Ruby & Haydan ♦


Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également...


Ruby : Si tu te sous-estime c'est clair que tu n'y arriveras pas. Et pour les vacances, vient les passer chez moi, tu ne changeras pas comme ça. Ou... Je viendrai également en enfers...

Elle ? Venir aux Enfers ? Avec moi au milieu, en plus ? Jamais de la vie ! Même pas en rêve ! Elle peut se gratter ! Je ne l'emmènerais pas là-bas alors qu'on est même pas... ensemble ?

Shery : C'est pas une si mauvaise idée, après tout... Pourquoi tu veux pas l'emmener là-bas, ta princesse, au moins, ça lui clouera son petit bec plein de gloss !

Ruby : Je ne sais vraiment pas quoi dire Haidan mais, ce qui est sur c'est entre grande brûlée ou folle à lier, j'ai choisi et ne changerais pas d'avis... Je resterais ici, je resterais près de toi et si tu m'aimes réellement, tu réussiras à te contrôler pour ne pas me faire du mal. Et si ce n'est pas le cas, je ne t'en voudrais pas. C'est mon choix alors je veux que tu l'acceptes aussi. Parce que, quoi que tu dis, je te fais confiance et je sais que tu peux y arriver contrairement à toi. Alors, je reste ici que tu le veux ou non.

Pourquoi continuait-elle d'avancer ?! Elle voulait vraiment se brûler les cheveux, ma parole ! Je jetai un regard noir à Shery, qui me sourit innocemment en mimant des... monstres unijambistes aveugles et fans de hard rock ? Ah non, apparemment, elle mimait Ruby en train de mourir en Enfers... Alors, soit Shery est nulle aux mimes, soit je suis nul pour deviner. Ou peut-être les deux, avec la chance qu'on a. Je soupirai et regardai Ruby droit dans les yeux, dans la limite du possible.

- Je respecte ton choix, Ruby, mais c'est aussi idiot que tomber dans un trou et espérer atterrir au royaume des licornes ! Enfin, je ne dis pas que tu es idiote, hein ! Loin de là ! Je dis juste que ton choix doit faire partie du top 5 des choses les plus idiotes que tu as faîtes dans ta vie... Et, même si je fais des efforts qu paraissent inexistants, je fais des efforts. Je me calme un peu et je sais comment je pourrais arrêter le carnage. Mais tu serais encore plus en danger qu'avant.

L'enlacer. J'avais vu Perséphone le faire tellement de fois à mon père, lors de certaines colères. C'était une solution qui marchait assez bien mais j'aurais pu la brûler... C'est ça, le problème.

- C'est comme jouer à pile ou face, le calme ou l'éruption volcanique.

Haydan ♥

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Je ne suis personne

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan] Mar 1 Mar - 17:06


   
   


J'étais proche de lui mais, n'avance pas plus, je n'avais pas vraiment envie qu'il me brûle pour qu'il s'en veut après ou pour tout simplement mourir sur place. Le voyant alors soupirer, je ne savais pas si je faisais bien ou pas. Après ce jour, c'était sûr il ne voudra plus me voir... Me donnant une claque mentalement, je ne voulais pas penser à cela, même si c'était fort probable. L'entendant alors enfin me répondre en me regardant un peu, je lève mon regard vers lui et l'écoute et lui répond à la suite :

- Royaume des licornes, je ne sais même pas si cela existe et ça ne doit pas être terrible.

Le sourire aux lèvres, je voulais un peu détendre l'atmosphère, je lui dis également :

- Le top cinq ?!? Que sont les quatre autres choses ?!?

Pense : Ne me dis pas de t'avoir embrassé, sinon je "grogne".

L'entendant alors me dire qu'il y avait une solution pour qu'il arrive à ce calme, je lui dis alors directement après avoir entendu sa dernière phrase qu'il dit que c'était soit pile soit face. J'avais le choix, je le sais mais, je voulais pouvoir le calmer. Et puis, s'il n'y arrive pas, je serais brûlée que voulait-il que je lui dis. J'avais peut-être peur d'être brûlée mais, je ne montre rien, car je voulais lui montrer que j'avais confiance en lui et même si celui-ci ne le croit pas s'était le cas.

- Je tente alors le jeu, fait ce que tu penses être une solution.

Je me recule alors un peu de l'arbre et me demande vraiment ce que c'est la solution. J'espère d'ailleurs vraiment que ça allez marcher pour que s'il faut, nous parlions seulement et je me retiendrais de l'embrasser ou de me mettre dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan]

Revenir en haut Aller en bas

Voulant fuir et être seule, voilà que je me retrouve ici. Et toi également... [Haidan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Oh ! Les voilà ...
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» En a marre de rester seule tous les soirs
» louis chedid voilà pourquoi
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tale Horror :: L'Académie :: Extérieur de l'academie :: La forêt enchanté-